> Patron de la robe Barbie facile : astuces et réalisation

L’envahissement commence. Ma fille a eu sa première Barbie, et le dressing qui va avec.

Du coup, impossible d’y échapper. Également impossible d’y résister, la couturière, et l’enfant qui sommeille en nous, s’est réveillé d’un bond.

On va pouvoir réaliser toutes les robes qui nous faisaient rêver !!

Commençons tout de suite avec le patron de la robe Barbie, facile, de soirée (paillettes et Cie, nous voici 🤩).

🛑 Si vous croyiez que vous allez pouvoir vous entraîner à coudre des vêtements enfants et adulte sur ces poupées mannequins, je vous arrête tout de suite.

Ce n’est pas la même chose de coudre un vêtement pour une poupée, et pour vous :

  •  Les mensurations sont extrêmement étirées pour une poupée – non mais regardez un peu la longueur des bras et des jambes. Si on avait une telle colonne vertébrale, la sciatique nous guetterait tous !
  • Allez coudre un ourlet aux manches après les avoir montées, comme sur un vrai vêtement. Vous verrez la galère ! La couture de ces vêtements demande une procédure particulière.
  • Surtout, un vêtement de cette taille demande minutie, 1 mm d’écart se voit tout de suite.

Lisez ce qui suit, je vous livre mes conseils et astuces, pour passer sereinement à l’étape réalisation.

1 – Choix du matériel pour la réalisation de tout patron de vêtement de Barbie

Petit, méticuleux, fragile, la tenue de poupée Barbie est spéciale.

Mais, avec la démarche qui suit, vous pourrez créer la garde-robe personnalisée de votre enfant – ou de votre poupée.

À vous robes pailletées, tenues charmantes et à la mode. En plus, les tenues ne nécessite que 30 cm environ. Parfait pour utiliser vos chutes et restes de coupon.

Utilisez le patron de ce vêtement comme il vous semble, et adaptez-le pour une tenue de ville, de plage, de campagne…

1 : Impression du patron du vêtement

Vous trouvez ici le patron dessiné par mes soins.

Imprimez-le en « taille réelle » ou « échelle personnalisée : 100 % ».

Regardez-ça pour un visuel de l’impression :

Exemple de fenêtre d'impression pour imprimer le patron de la robe Barbie à bonne échelle : imprimer au pourcentage 100

Vous verrez sur le patron un carré, dessiné en 1cm / 1cm. Mesurez-le après avoir imprimé le modèle, pour être sûr de la taille du patron.

 Attention, vous devez mesurer votre poupée. La mienne mesure 29 cm du haut de la tête, à la pointe des pieds. Peut-être que votre poupée mannequin a une mesure différente.

2 : Choix du tissu de la robe.

Le premier choix que j’ai fait, est un tissu laser bleu : c’est un tissu très léger, un peu raide, qui fait des petits points de près. Ce tissu est assez fragile en fin de compte, mais c’est un reste de déguisement de super-héros « aquaman » (pourquoi, dans le film, il est en vert et doré ?! Bleu, c’est la mer, non ?)

Choisissez des tissus pas trop épais. C’est déjà assez délicat de coudre une si petite taille.

Préférez les tissus souples, extensibles, qui ne s’effiloche pas. Vous me direz des nouvelles lorsque vous voudrez faire un point zig zag sur le bord ! Les tee-shirt de vos enfants, les bodys bébé, feront l’affaire. J’ai même vu des robes faites à partir de chaussettes !

Les tissus tissés, ayant un bon maintien, une texture tissée serrée comme ceux pour le patchwork vont très bien.

C’est le moment de recycler vos vieux vêtements, chaussettes, textiles arrachés – il en faut très peu – ruban de chocolats de Pâques ou petite dentelle de sous-vêtements.

3 : Choix de la fermeture.

Si vous êtes adepte de la couture de fermetures à glissières minuscules, allez-y, réutilisez les fermetures éclair des pantalons de petits.

Sinon, je vous conseille de choisir des boutons à pression, assez petits (diamètre 5 ou 6 mm).

Les fermetures à scratch ont la côte pour les enfants : plus facile et plus rapide à mettre. Mais n’oubliez pas que vous allez devoir poser le Velcro sur une bande de moins d’1/2 cm, ça fait réfléchir.

Surtout que le côté autoagrippant s’agrippe à tout : poils par terre, vêtements, cheveux des enfants…

Il y a également la solution petits boutons, si vous êtes certain que la boutonnière ne prendra pas la moitié du vêtement.

Gardez en tête que l’espace de fermeture, au dos, est au maximum de 0,5 cm de large, et 10 cm de long environ. C’est peu. Vous trouverez que vos mains sont aussi large que celles d’un troll.

le +le –
Velcrofacile à mettretrop facile : s’agrippe partout
difficile à coudre
Pressionsfacile à coudremanipulation plus difficile pour les enfants
Boutonsfacile à coudre
attention à la taille de la boutonnière
manipulation difficile vu la petite taille

2 – Réalisation de la robe de Barbie, facile et rapide

Matériel que vous devez avoir près de vous :

  • Une machine à coudre avec une aiguille assez fine : 70-80.
  • Elastique 10 cm (taille)
  • 20 cm de ruban (bretelles)
  • Un bouton pression
  • Fil et aiguille pour couture à la main
  • Du tissu : un rectangle de 15 x 25 cm et un rectangle de 15 x 10 cm

C’est parti !

Explications :

O – Imprimez, découpez le patron, recopiez-le en entier sur le tissu.

Evitez de plier le tissu pour n’en dessiner qu’une moitié, le tissu glisse vite, vous pourriez manquer quelques millimètres – très importants pour cette taille.

Reportez l’endroit des bretelles et de l’élastique.

O – Epinglez et cousez les côtés : un côté du devant avec un côté de l’arrière, tissu endroit contre endroit.

Point 2 à 2,5 de longueur.

Si votre tissu s’effiloche, faites un point zig zag tout le long.

O – L’élastique 

Cousez-le à 1,5 cm du bord, avec un point zig zag très serré (longueur de point 1).

Puis tirez l’élastique vers vous pendant que vous cousez en point zig zag, avec une longueur de point de 3,5.

Terminez par un point zig zag serré à 1,5 cm de la fin du tissu, et coupez l’élastique en trop, s’il y en a.

O – Préparation de la fermeture arrière

Pliez deux fois le tissu, de chaque côté, sur 1 cm, et cousez à 0,7 cm du bord (le tissu doit arriver au bord du pied de biche), sur toute la longueur, des 2 côtés.

O – Les bretelles

Coupez 2 x 8 cm de ruban, et brûlez un tout petit peu les bords : ils vont se rétracter, rien que pour éviter de s’effilocher.

Epinglez l’ourlet du haut, sur 1 cm.

Epinglez en même temps les bretelles, en faisant un arc.

Cousez à 0,7 cm du bord, dans le sens de la largeur, en faisant en même temps un point d’arrêt. Idem pour le bord des bretelles.

Epingler l'ourlet du haut sur 1 cm puis poser les bretelles en faisant un arc de cercle, puis coudre en faisant un point d'arrêt en haut et en bas de chaque coté de la bretelle

O – Les ourlets : haut et bas de la robe

Normalement, vous avez déjà préparé l’ourlet du haut, il ne reste plus qu’à repasser et à le coudre, à 0,7 cm du bord.

C’est pareil pour le bas de la robe, sauf que vous allez plier 2 x sur 1 cm, épinglez, repassez, et cousez à 0,7 cm du bord.

MIEUX, si vous êtes habitué des tutos de ce blog, vous avez déjà préparé une petite règle en carton §§§ PHOTO§§§ avec une mesure à 1,2 cm du bord. Pliez le tissu à cette référence, repassez, puis cousez à 1 cm du bord.

O – Fermeture à l’arrière

La dernière étape : épinglez la robe, endroit contre endroit, en commençant à 7 cm du bord haut. Cousez jusqu’en bas, à 1 cm du bord.

Cousez un bouton pression tout en haut.

emplacement de la fermeture de la robe Barbie à l'arrière
Image créer, recycler, coudre !

Etape bonus : le gilet assorti

Vous êtes encore au taquet ? Parfait ! Vous allez coudre un petit gilet pour votre poupée. C’est le tuto le plus rapide et le plus facile que je puisse faire !

Prenez un rectangle de 15 x 10 cm, tenez-le devant vous, comme un format paysage.

Marquez deux traits verticaux, à 1,5 cm de haut et 5,5 cm des bords, de chaque côté, et cousez deux boutonnières. Ouvrez-la, dé-li-ca-te-ment.

robe barbie et gilet assorti
Ah oui, heu, peut-être aurait-il fallu lui faire porter des sandales adéquates… 😉
Image Créer, recycler, coudre !

3 – Obstacles et astuces de couture de vêtements de Barbie.

Tout un monde miniature s’offre à vous. C’est rapide de coudre une petite pièce, mais attention, ça peut devenir une vrai prise de tête.

Vous vous dites que ce n’est pas pour vous ? Voici toutes les erreurs que vous pourriez faire.

Ça deviendra clair, limpide, et net, comme l’emballage blister de votre poupée.

1 : La préparation et la couture de petites pièces

  • Vous aurez peut-être beaucoup de pièces, laissez épinglé le patron sur les pièces, pour ne pas les perdre. Vous aurez aussi indiqué le numéro de la pièce, sans qu’il soit nécessaire de le réécrire sur la petite pièce.
  • Le papier de soie est léger et fragile. N’hésitez pas à copier le patron sur une feuille cartonnée. Comme ça, vous ne conservez qu’un seul patron, que vous pouvez modifier au gré de vos envies.
  • Vous ne pouvez pas vous permettre de décaler les pièces. N’hésitez pas à bâtir, ne serait-ce que pour le début de la couture : deux points sans nœud, au début de la couture, à 1 cm du bord, pour qu’elle démarre précisément.
  • Rien ne sert de courir : cousez lentement pour bien voir ce que vous faites.
  • Repassez régulièrement, ou, au moins, pressez avec vos doigts, appuyez sur les couture avec vos ongles.

2 : Les clés pour des finitions sans prise de tête

  • Les élastiques : ici, ils sont cousus à 1,5 cm du bord, pour éviter les surépaisseurs. Parfois, il vaut mieux commencer à coudre à partir de la marge de couture, pour cacher le point zig zag serré de départ
  • Posez tous les éléments avant de froncer.
  • Les ourlets : faites-les avant d’assembler le vêtement. Vous les avez oublié ? Utilisez de la colle à textile, ou prévoyez de faire l’ourlet à la main.
  • Parfois, l’ordre de couture sera différent de l’ordre « normal » pour un vêtement classique. Par exemple, pour un pantalon, vous ferez la couture de l’intérieur des jambes après tout le reste.

Je pense avoir tout dit. En tout cas, je pense que le patron de la robe Barbie doit être utilisé comme exercice à la patience, à la rigueur, à et à la précision.

« Le succès est un chemin que la patience et le travail rendent accessible » .

Pierre-Simon Ballanche

 

Pour plus d’idées vêtements Barbie, je vous invite à faire un tour sur le blog de la bobine.

À votre tour maintenant : partagez vos hacks couture pour vêtements de poupée, ou dites-moi en commentaire quel est le vêtement dont vous rêviez étant enfant.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

2 réponses sur “> Patron de la robe Barbie facile : astuces et réalisation”

  1. C’est effectivement un travail qui demande beaucoup de patience. Une chance que Barbie ne change pas souvent de taille !
    Aussi, je note astuce de tout épingler sur le patron parce que rechercher tous ces petits bouts prends des fois autant de temps que la réalisation elle-même. Merci du partage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *