Coudre un doudou : ce que personne ne devrait faire (et astuces).

coudre un doudou en polaire

Ça fait un moment que je n’ai pas publié d’articles de blog.

Pourtant, je m’y suis tenue depuis plus d’un an.

Alors pourquoi ?

Au fait, le blog a déjà un an. Joyeux anniversaire !

Et ma machine à coudre, elle a 6 ans. Quel intérêt ? Vous allez voir.

Figurez-vous que j’ai voulu honorer une commande de doudou tout doux, avec des bras et des jambes à scratchs.

La veille de partir en vacances, c’est le bon moment pour lui faire une surprise !

Ben tiens.

dessin de doudou par un enfant pour modèle

Surtout qu’il était tellement chou d’avoir préparé un dessin !

Et puis, ça tombe bien, j’ai justement un ancien gilet, moumouté (ça se dit ?) avec un intérieur qu’il a mis jusqu’à ce qu’il ne puisse plus rentrer dedans.

gilet en polaire et fausse fourrure, pour coudre le doudou

Donc, je prépare le patron, le matériel, mon carnet de notes, et je couds.

On ne dirait pas comme ça, mais de la moumoute, c’est drôlement épais.

En fait, ce n’est pas si épais que ça, mais c’est très – trop – dense. Vous le comprenez lorsque, en cousant plusieurs épaisseurs, genre les jambes sur le corps (ce qui fait 4 épaisseurs), le pied de biche penche et un son métallique retentit. BIM !

Si vous êtes chanceuse, c’est l’aiguille qui tape sur la plaque en métal sous le pied de biche. Sinon, l’aiguille casse. Ou c’est la machine à coudre qui est déréglée. Vous vous en rendez compte quand un bruit inhabituel retentit, que le tissu ne glisse pas bien. Pire, il n’avance plus.

BINGO ! Vous avez gagné un bon pour aller chez le réparateur. Et, renseignez-vous, mais il n’est peut être pas installé à côté de chez vous.

L’astuce essentielle : ne forcez JAMAIS. Même pas “pour une fois”.

Parce que ce ne sera jamais “juste” une fois.

Moi

Le mien est gentil, il m’a donné plein d’astuces pour que la machine résiste plus longtemps. Un “Calgon” de la machine à coudre !

coudre un doudou

Ce que vous ne devriez pas coudre avec votre machine.

Les tutos fleurissent sur internet. Et c’est dur de résister à l’envie de tout faire soi-même. Sauf que votre machine familiale n’est pas vraiment faite pour coudre tout sur tout.

1 – Ne faites pas avancer votre ouvrage sous le pied de biche en cousant.

Plier votre tissu une fois, plus une autre, plus dans l’autre sens, puis encore une fois. C’est trop.

De toutes façons, vous allez sentir que ça n’avance pas.

Si vous poussez votre tissu pour “forcer le passage”, vous n’arriverez qu’à maltraiter votre machine.

2 – Chassez les sur-épaisseurs sur vos ourlets.

Venez faire un petit tour ici, et regardez en fin, lorsque je couds le rideau du bas. Le tissu est plié 2 fois, de chaque côté. Je coupe le surplus de tissu. Il se couds beaucoup plus vite !

éviter des sur-épaisseurs en coupant le tissu des coins, pour les ourlets

Donc, n’oubliez pas, pour vos ourlets à angle droit, coupez une à 2 épaisseurs dans les coins.

3 – Loin de vos yeux les tissus épais ou denses

On ne dirait pas, comme ça, mais vous aurez beau prendre une aiguille 150, spéciale cuir de dragon, tissus ultra-épais, VOTRE MACHINE N’EST PAS UNE MACHINE PROFESSIONNELLE.

Prenez un âne. Si vous lui coupez les oreilles en pointes, ce ne sera toujours pas un cheval de course.

Jésus de la première saison de “Cousu main”

C’est un déchirement dans l’âme, mais vous devrez tourner le dos à la moumoute, la fausse fourrure – la vraie aussi, soit dit en passant- la toile d’extérieure – le cuir, le simili (qui peut être drôlement coriace).

Pour le tissu éponge, j’en ai cousu pas mal. Je dirait que ça ne craint rien SI vous nettoyez bien votre machine après. C’est une vrai catastrophe ce tissu, vous retrouvez vraiment partout ces petites nounoutes frisotantes.

Les tissus denses, sont vraiment dangereux, car en appuyant bien dessus, on dirait que c’est une toute petite épaisseur, alors que ça gonfle même sous le pied de biche.

Coudre un doudou : astuces pour coudre les tissus épais.

  • Prévoyez une marge de couture de 0,7 à 1 cm, pour que les deux rangées de griffes entraînent votre tissu.
  • Commencez à coudre à 1 cm du bord. Mettre une épaisseur similaire à l’arrière de votre pied de biche n’est parfois – souvent pour moi – pas suffisant pour que le tissu soit entraîné.
  • Faites la chasse aux surépaisseurs. Mieux vaut une couture à la main pour commencer, puis continuer avec la machine.
  • Le pied de biche doit rester droit.
  • Pincez votre épaisseur. Parfois, tapez-le avec un marteau. Affinez-le. Comme le bouchez avec votre escalope de veau (lui, ce n’est pas avec un marteau, mais vous avez compris l’idée).
  • Faites attention aux modèles de doudou et de sac à main. Pour les doudous, préférez coudre les membres à la main, après avoir fait le corps, plutôt que de les insérer en portefeuille.

J’ai essayé de dresser une liste exhaustive de tous les faux pas.

Une dernière astuce : cousez les élastiques de vos masques à la main. D’après mon réparateur, les machines à coudre familiales n’aiment pas passer dessus.

Vous avez déjà cousu des tissus épais ? Comment ça s’est passé pour vous ? Partagez-moi votre meilleure astuce en commentaire 😉

coudre un doudou en polaire
Bon, il l’a quand même eu, son doudou 😀
coudre un doudou

> Comment bien entretenir votre machine à coudre ?

Si votre machine fait des cric-cric bruyants, que vous avez cousu des tissus pelucheux, lisez bien ce qui suit.

Et si votre machine a plus que 6 mois, ça vaut aussi le coup de vous pencher sur son entretien.

Vérifiez tous les points une fois par mois si vous êtes penché assidument sur votre machine.

Pour les moins mordus de couture, faites ce check-up pendant votre ménage de printemps, et d’automne.

Continuer la lecture de « > Comment bien entretenir votre machine à coudre ? »

Comment résoudre le problème de votre machine à coudre ?

Ça y est. Vous avez votre projet. Vos avez préparé votre tissu. Vous voyez votre vêtement déjà fini. Il vous va à ravir.

Sauf que votre machine à coudre refuse de fonctionner.

Elle saute des points, elle n’avance pas, elle fait des trucs bizarres sous le tissu.

Ou même, le fil passe sous l’aiguille, bien enfilée, mais il n’y a aucun fil sur le tissu (véridique, ça m’est arrivé avec un fin jersey. Je me suis demandée si je rêvais !)

Et ce n’est même pas de la mauvaise foi de votre machine.

Il y a 5 raisons (+1 astuce) pour lesquelles votre machine ne répond pas à votre demande :

Continuer la lecture de « Comment résoudre le problème de votre machine à coudre ? »

Gagnez du temps le matin : créez une garde-robe capsule

Appuyez sur “play” pour l’écouter, ou faites un clic droit ici puis cliquez sur “télécharger” pour le recevoir directement sur votre appareil (par exemple, pour l’écouter sur votre smartphone).

Quelle tête en l’air…

Je crée une garde-robe minimaliste pour ma fille, mais j’ai totalement oublié de vous présenter les principes de la garde-robe minimaliste !

La garde-robe est imaginée par saisons, et contient une trentaine de pièces ( faut pas non plus être trop rigide ) facilement combinables.

Je vous laisse écouter mon podcast… avec une petite typographie pour résumer.

Vendre ses créations surcyclées : 10 risques et solutions (2/2)

vndre ses creations - écran de pc avec une image de vente sur internet

Vendre ses créations artisanales : dans l’article précédent, nous avons vu qu’il fallait prendre certaines précautions lorsque vous faites allusion à une marque dans vos créations. D’autant plus en surcyclage, puisque vous utilisez des objets déjà créées par des sociétés de marque.

D’autant plus si elle est connue, et qu’elle a les moyens d’agir en justice.

Voici quatre autres cas auxquels vous devez faire attention.

Continuer la lecture de « Vendre ses créations surcyclées : 10 risques et solutions (2/2) »

Vendre ses créations : 10 risques (et solutions) (1/2)

Le droit, vous pensez que c’est complexe et barbant. Ou que vous n’en aurez besoin qu’en cas de problème.

Sauf que vous risquez jusqu’à 300 000 € d’amende et trois ans de prison.

Juste pour avoir utilisé le signe d’une marque sur votre surcyclage.

Et même si vous n’aviez pas l’intention de faire une menace pour la marque.

Continuer la lecture de « Vendre ses créations : 10 risques (et solutions) (1/2) »

Je vous présente mon espace couture ;-)

organisation couture rangement coupons en tissu

Bonjour !

Cet article est un peu la suite du précédent article sur l’organisation de votre activité couture. L’idée de vous présenter mon organisation de mon coin couture vient du “gang des couturières” présenté par Marcelle, dans son blog mars-elle.

Souhaitant remettre au goût du jour les blogs couture, elle propose régulièrement des sujets, sur lesquels les blogueuses couture sont invitées à écrire, et à partager leurs pensées, découvertes, et astuces.

(surtout, s’il y a des blogueurs coutures, vous êtes bienvenue)

Sans plus tarder, je vous présente, en avant-première, mon atelier couture…

Continuer la lecture de « Je vous présente mon espace couture 😉 »

Organisation couture : comment vous organiser pour gagner du temps (ma méthode)

to do list pour une couture organisée

Bonjour ! Appuyez sur “play” pour l’écouter, ou faites un clic droit ici puis cliquez sur “télécharger” pour le recevoir directement sur votre appareil (par exemple, pour l’écouter sur votre smartphone).

On a tous 1000 choses à faire. Bien sûr, on aimerait tous que les journées soient plus longues que 24 h (sans dormir, cela va de soi).

Sauf que ce n’est pas possible (ah bon ? ).

Surtout en cette période, ou vous devez peut-être gérer la maison, les enfants, les devoirs (on n’est pas en vacances, zut), le télé-travail…

Bref, tant de choses à faire. Le soir, c’est compliqué de se mettre entièrement la tête dans son projet couture, n’est-ce pas ?

La première solution qui vous vient à l’esprit est d’aller plus vite ? Désolée, mais ça ne servira à rien. Juste à faire des bêtises. Et je suis sûre que votre découd-vite, lui, ne rêve que de vacances.

Une seule solution, pensez OR-GA-NI-SA-TION !

Oui, mais comment ?

LIre la suite

Le premier podcast : l’identité visuelle du blog.

Bonjour ! Voici mon premier essai d’un exercice un peu particulier : l’enregistrement d’un podcast !

Ce podcast correspond globalement à l’article “le design du blog”. J’ai souhaité en faire un article à écouter, afin de toucher plus de monde… pour avoir plein d’avis au sujet du choix du logo 😉 !

Appuyez sur “play” pour l’écouter, ou faites un clic droit ici puis cliquez sur “télécharger” pour le recevoir directement sur votre appareil (par exemple, pour l’écouter sur votre smartphone).