> Comment cacher une tache sur un vêtement

Vous faites votre ménage hebdo et, bim ! , une tache d’eau de javel. Vous sortez votre linge de la machine, vous l’étendez, et vous vous rendez compte qu’une tache n’est pas partie. Surtout sur votre haut préféré, celui qui vous mettait le plus en valeur. Cacher une tache qui ne part pas sur le vêtement devient nécessaire.

” Ça partira bien au prochain lavage”. En êtes-vous convaincu ?

Vous le savez déjà, la tache ne partira pas. Après le lavage, elle est comme incrustée au tissu.

bidon de lessive : la lessive ne fait pas de miracle
Photo Anna Shvets

Aimeriez-vous savoir comment je fais, moi, pour cacher une tache qui ne part pas, avec toutes les taches que me font les petiots ?

Et si la solution n’est pas, comme il est écrit partout, de traiter la tache ?

Et s’il fallait jouer au plus fin avec elle, tout en restant totalement naturel.

Rappelez-vous de traiter la tache dès qu’elle apparaît. Le savon de Marseille, incolore, est parfait pour la plupart des taches.

Comment faire pour enlever une tache ? La première chose à faire est d’humidifiez la partie du vêtement taché, et frottez le savon dessus. Frottez deux pans de tissu ensemble, laissez reposer environ 20 min, rincez puis dans la machine.

C’est parti pour plus de 5 astuces rapides pour camoufler une tache. Pour un rendu naturel, ou pour le rendre plus stylé !

1 – Cacher la tache avec un accessoire

=> Les patches, écussons, badges et broches

Les accessoires thermocollants offrent une richesse de choix.

Posez la/les pièces sur le vêtement, posez un tissu clair dessus, et laissez le fer à repasser 20 sec dessus, à température moyenne (2 points).

Par contre, pour éviter l’effet ’80, ou trop attirer l’œil dessus, misez sur plusieurs accessoires, identiques ou différents, à dispatcher sur tout le vêtement.

Ils peuvent se révéler chers à l’achat, selon la taille et les finitions.

D’autant plus que la colle ne résiste pas bien longtemps.

Astuce : pour que la pièce dure dans le temps, je prends toujours le soin de coudre la pièce, en plus de le coller avec le fer.

Attention, la colle adhère aussi à l’aiguille.

=> Le tissu thermocollant

Pratique, vous pouvez le découper et le coller sur la tache, et tout autour.

C’est la technique la plus simple et la plus rapide sur les matières que vous pouvez repasser. Le plus dur est d’avoir l’inspiration !

Pour ça, faites une recherche sur internet avec “ombre + (la forme que vous souhaitez” et vous avez votre modèle !

2 – Rattraper un vêtement taché avec de la broderie

Fleurs avec du fil DMC, sequins, tout convient.

Il faut juste éviter de trop tirer sur le fil – sinon, le vêtement va gondoler – et avoir un peu de patience.

Attention à la taille des sequins par rapport au modèle que vous choisissez : si le dessin est trop petit, vous risquez de superposer trop de sequins. Le résultat ressemblera plus à une raclette sur mont de patates, qu’à un résultat professionnel 😆.

3 – le camouflage par d’autres taches (tache d’eau de javel)

Comment customiser un vêtement qui a une tache d’eau de javel ?

L’eau de javel a la particularité de décolorer le tissu.

photo de vetement décoloré par de la javel
Image skylar-kang

NON, ne jetez pas votre habit préféré. Customisez-le !

La première action est de tamponner la tache d’un chiffon imbibé d’eau oxygénée, ou d’ammoniaque (si vous avez).

Si elle ne part pas, il vous reste la solution de camoufler :

  • avec un feutre indélébile – parfait pour un vêtement noir, les feutres de couleur identique au vêtement seront nettement plus difficiles à trouver.

Par contre, gardez à l’esprit que l’eau de javel abîme le tissu. Ainsi, vous risquez d’avoir un trou lors du prochain lavage.

4 – Retouchez avec des feutres

En utilisant des feutres comme Sharpie ou Posca, et en dessinant, soit sur la tache, soit autour, en faisant un dessin encore plus gros que la tache.

Je vous montre ici un exemple de ce qu’on appelle le lettering : tracez, à la main, des lettres, un texte, en décorant le texte.

J’ai toujours rêvé d’un tote bag, où j’écrirais “Funny – Sunny – Happy” ( amusant, ensoleillé, heureux). Peut-être bientôt, lors d’un prochain tuto upcycling 😀.

Si vous tenez vraiment à votre vêtement original, vous pouvez aussi opter pour la teinture du vêtement. Mais, par expérience, c’est vraiment pénible, parce que :

  • pour teindre un vêtement, il vous faudra mettre la teinture dans la machine à laver, avec vos vêtements à teindre. En général, on n’a qu’un vêtement à modifier, ça veut dire une lessive qui tourne une heure pour un seul habit.
  • puis, faire en plus une lessive à vide pour nettoyer la machine. Une heure en plus dans les dents.
  • et je ne vous parle pas d’une teinture en noir ! Bref, dépense d’eau et d’énergie conséquente. Est-ce que ça en vaut vraiment la peine ?

5 – Et voici ma technique préférée : la couture !!

=> Coudre une poche

Pour ça, il vous faut dessiner un carré de 10 x 10 cm sur du carton fin.

Posez le patron sur le tissu, en ajoutant 1 cm de marge de couture tout autour, puis repassez le tissu avec le patron à l’intérieur.

Reprenez votre patron et arrondissez 2 bords (l’un à côté de l’autre).

Faire un bâti (comme pour froncer le tissu) dans la marge de couture.

Posez le patron entre le tissu et les marges de couture rabattues, tirez sur le fil, épinglez, et cousez les côtés qui jouxtent les coins arrondis, tout autour de la poche, près du bord.

Le dernier côté, cousez au plus proche du bord de 1 cm.

Vous pouvez maintenant poser votre poche, là où vous le souhaitez (sur la tache par exemple).

Faites bien attention de ne coudre que les côtés qui avoisinent les angles arrondis !

Pour un exemple de poche ajouté à un vêtement, je vous invite à lire cet article, où j’ai cousu une poche de chaque côté du short de mon fils. C’est une autre forme de poche, avec rabat.

Tout aussi sympa !

différents types de poche, découpées dans des vêtements
Bords arrondis, pointe, rabat … À chacun son type de poche.

=> Coudre un appliqué

Dans ce tuto, je vous avais déjà expliqué la technique de l’appliqué pour cacher un trou au genou d’un pantalon.

Un appliqué est simplement un motif de tissu qui décore vêtement et autre ouvrage.

Ce n’est pas du tout technique.

Quelques conseils quand même :

  • Prenez un tissu de même qualité que votre vêtement : vous n’aurez pas de surprise en le portant, et la couture en sera facilité (vous avez déjà cousu un tissu tissé sur du jersey, hein ?)
  • Comme moi, vous avez une malle à chutes ? Piochez dedans ! Un petit morceau suffit.
  • Le petit morceau à appliquer doit avoir déjà été lavé. Je ne vous parle pas de la galère, si votre morceau rouge déteint sur votre tee-shirt blanc.
  • Piochez du tissu qui se tienne un minimum. Ne vous embêtez pas avec des tissus qui glissent comme une savonnette.
  • Pour les motifs : quelque chose de simple suffira. Un carré ou un rectangle placé au milieu, pour cacher une tache à la poitrine, par exemple, suffira.
  • Amusez-vous à coudre au-dessus de votre appliqué, comme un enfant dont le crayon aurait “dépassé” en coloriant l’appliqué.

Réalisation :

O – Dessinez un motif simple, ou imprimez un motif – genre ombre chinoise – et découpez le contour.

O – Si le tissu s’effiloche, épinglez le dessin sur le tissu choisi, et découpez à 1 cm du bord, sur tout le tour. Repassez à fer doux cette marge de couture, en le plaquant sur l’envers du dessin. Découpez la marge de couture régulièrement, le pliage sera plus facile.

O – Si le tissu ne s’effiloche pas, épinglez le dessin sur le tissu choisi et découpez à raz bord.

O – Si vous avez de l’entoilage, collez-le sur l’appliqué. Ce sera plus facile pour coudre : le tissu se maintiendra mieux.

O – Épinglez le tissu sur le vêtement, en positionnant les épingles bien perpendiculairement aux bords. C’est votre premier ? Bâtissez-le : avec du fil et une aiguille, à la main, faites de grands points, un coup sur le devant, un coup sur l’arrière, sans faire de noeud, sur le pourtour, loin du bord. Vous l’enlèverez après avoir cousu à la machine.

O – Sur la machine à coudre : faites un point zig-zag serré. Le raz-bord de l’appliqué doit correspondre au milieu du pied de biche.

O – À la main : faites de petits points glissés.

les 3 étapes faciles de l'appliqué, dessinées

=> un volant version jabot

Pour le patron déjà dessiné, je vous invite à vous inscrire à côté ou en bas de l’article. Le mot de passe de votre bibliothèque de modèle est joint à chaque newsletter.

Un petit volant cousu à la verticale, parfait pour les bébés et jeunes enfants.

Je ne vous expliquerai pas pourquoi c’est vertical, les papas et les mamans comprendront !

Pour réaliser un jabot facilement, vous utiliserez la technique de la jupe cercle comme je vous l’ai expliqué dans cet article.

En bref, vous tracez un cercle sur du papier, avec un compas. Grand, le cercle, genre celui qui prend toute la place. Puis, tracez un 2e cercle à l’intérieur, de diamètre moitié moins que le premier. Coupez sur une ligne entre le centre et l’extérieur. C’est votre patron.

Coupez le tissu, deux fois si l’envers du tissu est vraiment moche : vous coudrez les deux tissus endroit contre endroit, et retournerez.

Si votre tissu s’effiloche, cousez un point zig-zag sur toute la plus grande longueur.

Il n’y a plus qu’à coudre à la verticale, endroit contre endroit, à 1 cm du bord.


Je pense que les appliqués sont le meilleur moyen de cacher une tache, surtout que la forme et la taille s’adaptent vraiment.

Sur un pull, une poche fonctionne mieux. Une pièce au point droit est plus facile à poser qu’avec un point zig-zag.

Bientôt, j’espère avoir le temps de vous montrer comment cacher une tache sur un pantalon, lorsqu’elle est placée entre la fourche et le genoux, hum.

Et vous, quelle est la tache qui fait vraiment scandale dans votre garde-robe ?

Image mise en avant : Mali Maeder

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

10 réponses sur “> Comment cacher une tache sur un vêtement”

  1. Très chouette ton blog! 🙂 Merci pour cet article très intéressant et ces bonnes idées.
    Pour enlever une tâche j’utilise aussi du savon de marseille ou alors du savon au fiel de boeuf et cela marche super bien.
    Je te souhaite une belle continuation 🙂

  2. Merci pour cet article
    Aimant la broderie, j’essaye de broder par dessus une tache qui part pas. J’ai une toile tirefil que je mets sir le vetement, je brode ( point de croix) mon motif, ça remplace l’ecusson, et ensuite j’ai plus qu’à couper les fils de la toile et tirer.
    Mais la technique patch m’interesse, je vais me pencher dessus.

  3. Voici d’excellents exemples que je vais appliquer ! Merci pour ton article , grâce à toi nous pourrons faire vivre plus longtemps nos vêtements et limiter les achats ! C’est mieux pour la planète ! Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *