> DĂ©buter la couture upcycling : 9 erreurs inexcusables

Pour dĂ©buter la couture upcycling, une grande question vous taraude sĂ»rement : est-ce que mon ouvrage ressemblera Ă  l’image du modĂšle… ou un sac Ă  patates. Encore plus en couture upcycling : vous ĂȘtes limitĂ© par la quantitĂ© de tissu.

Rassurez-vous, j’ai fait toutes ces erreurs, pour un rĂ©sultat dĂ©calĂ©, Ă  en rĂ©diger un article complet.

Cochez la liste des difficultés qui suivent, pour réaliser une confection impeccable.

PlutÎt que de vous présenter les erreurs, je préfÚre les lister en point positif, en conseils et astuces à suivre.

1 – Faites le point sur votre stock

Il n’y a rien de plus dĂ©sagrĂ©able que de commencer votre couture, jusqu’Ă  ce qu’il vous manque du fil, ou que votre fermeture Ă  glissiĂšre est trop petite. C’est toujours le soir que ça se produit. ForcĂ©ment, on est de rares chanceuses Ă  pouvoir coudre la journĂ©e.

C’est rageant, n’est-ce pas ?

Pour commencer la couture vous avez besoin de faire le point sur :

  • votre stock de matĂ©riel
  • votre stock de tissu

Commençons par votre stock de matĂ©riel : avez-vous tout le nĂ©cessaire pour dĂ©buter, et terminer, votre ouvrage ? Je parle de fil, d’aiguilles (Ă  la main ou pour machine Ă  coudre), de fermeture, d’Ă©lastique, d’accessoires de customisation – fil de broderie ou patch).

Pour choisir correctement votre Ă©lastique, je vous invite Ă  lire cet article.

Votre stock de tissu : vĂ©rifiez que vous aurez le nĂ©cessaire dans les vĂȘtements Ă  recycler, et les tissus achetĂ©s ou rĂ©cupĂ©rĂ©s. Ces deux types de tissus sont diffĂ©rents : avec des vĂȘtements Ă  recycler, vous aurez des coutures, des surpiqĂ»res, parfois, des coutures qui tournent et vous empĂȘcheront de dĂ©couper correctement votre patron.

Conseil : pour commencer, choisissez un vĂȘtement Ă  recycler, et acheter une longueur de tissu : vous aurez du matĂ©riel qui n’a pas bougĂ© avec le temps, et que vous pouvez racheter si vous vous trompez.

2 – VĂ©rifiez le « poids » des vĂȘtements Ă  recycler ensemble

Le poids du tissu, c’est l’Ă©paisseur du fil qui le compose, la densitĂ© du tissage et la composition.

Choisir un tissu, c’est aussi valider son poids, son drapĂ©, son Ă©lasticitĂ©, sa respirabilitĂ©, sa douceur, etc…

En le touchant, vous savez quelle rigidité a le tissu.

Le but, c’est d’essayer de coudre ensemble des tissus qui ont Ă  peu prĂšs le mĂȘme poids, surtout pour la confection de vĂȘtements.

Je ne parle pas des poches ou des patchs, qui n’ont pas de consĂ©quence dans la tenue du vĂȘtement.

Sur cette photo, vous voyez que le tissu de devant est plus raide, plus lourd, que le tissu de l’arriĂšre. Sur le devant, on dirait un panneau.

débuter la couture upcycling : faire attention au poids du tissu. Un tissu trop lourd va plaquer l'ouvrage.
Du tissu trop lourd ou trop raide donne un rendu « carton ».

3 – PrĂ©voir le montage avant la coupe

Lorsqu’on coupe le tissu avec le patron, on a tendance Ă  couper, puis seulement aprĂšs, Ă  voir oĂč ça nous mĂšne. Du coup, on n’a pas de vue d’ensemble sur l’ouvrage, avant de le monter. C’est problĂ©matique lorsqu’on rĂ©utilise des parties spĂ©cifiques d’un vĂȘtement.

Par exemple, sur mon short, j’aurai bien Ă©tĂ© inspirĂ©e de voir que les poches Ă©taient trĂšs proches de la fourche, les dĂ©caler de quelques centimĂštres sur les cĂŽtĂ©s, et ça aurait Ă©tĂ© plus agrĂ©able Ă  porter. À l’origine, je voulais mettre les poches sur l’arriĂšre, mais elles Ă©taient trop petites et trop basses pour faire naturel.

erreur pour débuter la couture upcycling : poches trop prÚs du milieu
Des poches avant trop prĂšs du milieu

4 – Supprimez les surpiqĂ»res.

DĂ©buter dans la couture rĂ©cup’, vous aurez tendance Ă  vouloir tout utiliser, Ă  ne rien jeter.

Je sens que je vais faire des personnes tristes, mais c’est la vĂ©ritĂ© : vous ne pourrez pas tout garder.

Surtout pas la surpiqûre.

Alors, certes, ça fait sympa sur du jean, et, d’ailleurs, vous pourriez rechercher ce type de finition pour donner un air original Ă  votre crĂ©ation, avec le clin d’Ɠil de la surpiqĂ»re de jean. Mais franchement, sur une machine Ă  coudre familiale, c’est tout simplement difficile de coudre par-dessus.

débuter la couture upcycling : coupez les surpiqûre, sinon gare aux aiguilles qui cassent !

Notre machine Ă  coudre n’est pas faite pour ce genre d’Ă©paisseurs. Vous pourrez lire mon article sur les Ă©paisseurs, oĂč je vous livre mes astuces pour coudre des tissus Ă©pais.

Pour faire simple, le tissu, surtout le jean, est tellement Ă©pais que votre machine n’arrivera pas Ă  passer par-dessus. Il faudra faire avancer l’aiguille Ă  la main, en tournant la manivelle sur le cĂŽtĂ© de votre machine.

Il faudra, en plus, vous assurer que le pied de biche est bien parallĂšle Ă  la plaque en mĂ©tal de votre machine Ă  coudre. Dans le cas contraire, l’aiguille risque de taper contre la plaque. Au mieux, vous abĂźmez votre plaque. Au pire, vous tordez ou vous cassez l’aiguille, qui risque de glisser dans la machine, sous les dents. C’est vraiment gĂȘnant.

Mais comment faire, alors ?

Soit vous coupez le morceau qui prĂ©sente la surpiqĂ»re, soit vous dĂ©cousez un peu la surpiqĂ»re et vous coupez le surplus de tissu, sur l’envers. Pareil pour toutes les coutures existantes.

5 – PrĂ©voyez large pour dĂ©buter la couture upcycling

Paradoxal, non ? Si vous débutez la couture upcycling, vous aurez du mal à voir comment une piÚce à recycler peut donner au final.

Absolument Ă©vitez de tirer sur le tissu, poser le patron jusqu’au moindre millimĂštre, dans les coutures dĂ©jĂ  existantes. « ça passera, ce sera dans les coutures ». Mais arrivĂ©e devant la machine Ă  coudre, eh bien, lĂ … ça ne passe plus !

L’astuce : avant de positionner votre patron sur le vĂȘtement Ă  recycler, repassez-le bien, et prĂ©voyez un peu de largeur, tout autour du patron.

Ça vous permettra de tracer une marge de couture uniforme.

Et, pendant que j’y suis, repassez bien vos vĂȘtements avant de poser le patron.

6 – Que faire quand il vous manque un morceau pour positionner votre patron ?

Superposez votre vĂȘtement Ă  recycler, avec un autre tissu, sur 2 cm. C’est l’Ă©quivalent de la marge de couture d’un cm quand vous allez coudre les deux morceaux de tissu ensemble.

IdĂ©alement, cousez les deux tissus ensemble, avant de positionner le patron : ça vous permettra de vĂ©rifier que cette couture n’arrive pas Ă  la marge de couture du patron = surĂ©paisseurs assurĂ©e + couture difficile avec un pied de biche qui fera du 4×4 textile.

Quand vous cousez deux piÚces ensemble, vérifiez que la couture est à 3 cm minimum de la marge de couture du patron.

7 – VĂ©rifiez que vos tissus s’assemblent de maniĂšre harmonieuse.

Vous assemblez deux pans de vĂȘtements, vous dĂ©coupez votre patron, et bim, la flĂšche.

Position malvenue du tissu ajouté au short.
Une flĂšche dans les fesses.

VĂ©rifiez que les coutures qui se rejoignent s’assemblent pour que ce soit joli. Le plus simple est de redĂ©couper vos vĂȘtements en rectangles, pour assembler les diffĂ©rents pans sur l’horizontale ou la verticale.

Posez les deux grands morceaux de tissu l’un contre l’autre, endroit contre endroit, puis le patron : vous aurez deux piĂšces symĂ©triques.

8 – PrĂ©voir du papier fin translucide ou transparent pour vos patrons.

Quand on imprime son patron, c’est difficile de l’imprimer sur du papier de soie.

Ce sera plus facile ensuite si vous montez votre patron sur du papier normal, puis le décalquez sur du papier calque ou du papier de soie.

Ce n’est pas du temps perdu : vous serez sĂ»r du rĂ©sultat quand vous poserez le patron sur le tissu.

Je conserve Ă©galement les feuilles de plastique transparentes, comme les 1e feuilles de prĂ©sentation de rapport. Elles sont pratiques pour y dessiner des formes gĂ©omĂ©triques, pour des rĂ©alisations style patchwork. Ces formes sont rigides – donc elles ne glissent pas – et sont rĂ©utilisables ensuite.

Pour les utiliser sur du tissu, il vous faudra simplement poser un poids sur la forme, et dessiner tout autour avec un stylo Ă  friction.

Dans un prochain tuto, je vous montrerai comment utiliser cette technique sur des t-shirts.

9 – Ne rĂ©utilisez pas tout

Contradictoire, par rapport au recyclage textile ? Pas sûr !

débuter la couture upcycling : arriÚre du short avec un élastique un peu usagé.
Un élastique réutilisé est un élastique qui a déjà vieilli.

Pour cette rĂ©alisation, j’ai utilisĂ© des Ă©lastiques venant des pantalons de mon fils. Pour un arriĂšre de short adulte, c’Ă©tait la taille parfaite. Les Ă©lastiques Ă©taient encore bien extensibles… jusqu’Ă  ce que je l’essaie, et qu’il ne rĂ©alise pas le rĂ©sultat escomptĂ©.

A retenir : si vous rĂ©utilisez un Ă©lastique, vous aurez les finitions d’un vĂȘtement dĂ©jĂ  dĂ©tendu.

Ce n’est pas grave pour un vĂȘtement de sport. En mĂȘme temps, je trouve que la rĂ©alisation finale manque de tenue sur le devant.

En tout cas, il est confortable, c’est ce qui compte !!

short en jean upcycling fini

Ouf, c’Ă©tait trĂšs dense, n’est-ce pas ? Ne vous laissez pas abattre, on refait le point sur les 9 aspects Ă  vĂ©rifier avant de dĂ©couper votre patron, sur votre vĂȘtement Ă  recycler :

  • du matĂ©riel en quantitĂ© (raisonnable), du matĂ©riel du quotidien Ă  dĂ©tourner.
  • des tissus de poids semblables
  • une vue d’ensemble du nouveau vĂȘtement
  • supprimez surpiqĂ»re et surĂ©paisseurs
  • un patron positionnĂ© aisĂ©ment sur les pans de tissu
  • la couture des vĂȘtements assemblĂ©s, loin de la marge de couture
  • un patron sur papier transparent-translucide
  • des dĂ©coupes symĂ©triques
  • attention au recyclage d’Ă©lastiques

Pour votre premier vĂȘtement ou accessoire, choisissez des tissus assez fins et rigides, comme du tissu tissĂ© (et non des T-shirts). Il vous restera Ă  organiser vos idĂ©es, organiser votre espace de travail, et Ă  fouiller dans vos armoires, celles de votre conjoint/enfant/aĂŻeul.

Une astuce couture Ă  partager ? Je pense avoir Ă©tĂ© exhaustive, en mĂȘme temps n’hĂ©sitez pas Ă  partager avec nous vos trucs, dĂ©tournement d’objets du quotidien, dĂ©tournement vestimentaire, en commentaire.

Images CrĂ©er, Recycler, Coudre, short Tivoli d’Artesane (taille large), cousu avec plusieurs pantalons d’enfants.

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  • 1
  •  

2 rĂ©ponses sur “> DĂ©buter la couture upcycling : 9 erreurs inexcusables”

  1. Un article qui tombe Ă  pic! J ai ressorti ma machine hier dans le but de crĂ©er mes vĂȘtements ! Jusque lĂ  je ne faisais que de la retouche! Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *