Première vidéo ! Défi garde-robe minimaliste + la parole est à vous

Le premier défi : voilà, ma chaîne YouTube est lancée !

C’est une grande décision que j’ai prise. C’est la première fois que je (me) filme – soyez indulgent 😉

Je pense que c’est un moyen plus chaleureux de vous retrouver, et je souhaite vous aider au mieux à exploiter le contenu de votre garde-robe.

Je vous présente également mon nouveau défi : coudre la garde-robe minimaliste pour enfant !

Comme c’est la première vidéo, n’hésitez pas à indiquer en commentaire comment vous la trouvez, vos astuces réalisation, vos idées.

Premier défi : la garde-robe minimaliste d’enfant.

Dans cette vidéo, je vous fait une grande annonce : je change mon défi “12 vêtements transformés en quelque chose d’autre”.

J’en suis arrivée à ma 8ème réalisation, mais je trouve que ça manque un peu de punch, de challenge. Comme vous, j’avance plus vite, et mieux, en ayant un but plus concret.

Transformer des vêtements, c’est bien, ça permet de créer tout en respectant l’environnement.

Vous ne demandez pas aux fournisseurs de tissu de produire davantage, dans une industrie déjà très polluante, car le tissu dont vous avez besoin est déjà à disposition.

Mais les idées viennent plus facilement lorsque vous avez un objectif clair, précis et concret.

A Noël, c’était la réalisation de cadeaux.

Maintenant que le printemps est arrivé, et que les températures glissent rapidement vers celles de l’été, je me suis trouvée fort dépourvue de vêtements pour les enfants ! Il fait beau, les enfants ont chaud, mais pas moyen d’aller au magasin.

Pour la penderie des parents, c’est plus facile : il n’y a qu’à piocher dans les vêtements de l’année dernière. Quoi que, certains ont subi des dégâts irrémédiables, je reviendrai dessus dans un prochain post.

quelques vetements d'enfants dans une garde robe minimaliste
Il en faut vraiment peu… photo Nugroho Wahyu

Pourquoi une garde-robe minimaliste ?

J’ai listé 6 arguments en faveur d’une garde-robe minimaliste – et pas que pour les enfants :

  • il n’y a que des vêtements qui plaisent, et donc aucun ne reste au fond de l’armoire
  • gain de temps le matin, surtout lorsque vos enfants s’habillent tout seul.
  • réduction de l’impact écologique. Moins il y a de production, mieux c’est.
  • économies en faisant les vêtements vous-même
  • plus d’espace pour les jouets (ou pour accéder sans encombre d’un endroit à l’autre de la chambre)

Faire le point, démarche essentielle pour une garde-robe minimaliste.

Pour les enfants, plusieurs questions se posent :

  • Qu’est-ce qu’il y avait dans la garde-robe de l’année dernière, qui pourrait encore servir ?
    Pour un petit, c’est un peu compliqué, car des vêtements sont facilement trop petits.
    Néanmoins, certains peuvent encore être utiles : les chapeaux, les débardeurs – il suffira d’ajouter un volant en dessous pour augmenter la longueur, les robes deviennent liquette, les bermudas deviennent des shorts courts.
  • Qu’est-ce qu’il y a dans la garde-robe du grand frère, ou de la grande sœur ?
    Vous avez sans doute conservé des vêtements encore mettables des plus grands.
    Je comprends que ça puisse vous gêner de donner les vêtements du grand au plus petit, surtout, le grand peut sortir des phrases telles que :”ça, c’est à moi”. Pas facile non plus pour le cadet, d’être une sorte “d’enfant pauvre” qui récupère les vêtements mal aimés des aînés.
    Et que dire des vêtements de garçon pour une petite fille. Je vous comprends, j’ai la même situation à la maison.
    L’astuce : customiser le vêtement !
    Une broderie machine, un ruban, un nœud, des paillettes pour les petites filles.
    Un logo, poser un dessin d’un vêtement trop petit avec des points zig-zag serrés tout autour, un symbole connoté “garçon” comme une tête de mort, un dinosaure.
  • Qu’est-ce qu’il y a dans la garde-robe de votre enfant, qui peut être modifié ?
    Par exemple, pour la saison automne-hiver, j’avais acheté beaucoup de tee-shirts à longue manche. Les tee-shirts à longues manches et les sous-pulls de couleur claire peuvent devenir des tee-shirts à courtes manches. Manipulez avec précaution le col, pour l’enlever sans faire de trou.

Malheureusement, tout ne peut pas être repris, et cousu, mais vous pouvez toujours acheter d’occasion. Je pense par exemple aux imperméables.

Il y aura les chaussures qui seront achetés chez le chausseur.
D’une part, pour avoir des chaussures de qualité, qui résisteront aux chocs, qui protègeront aussi les petits pieds des bobos, dont l’intérieur ne créeront pas de plaques de boutons dus à la transpiration et à un intérieur en dérivé de pétrole.
D’autre part, je préfère vérifier la taille du pied, et choisir une chaussure avec une voute plantaire, pour éviter les semelles orthopédiques (je suis passée par là moi-même).

Que faire si votre enfant aime les marques / est soumis au diktats mode des copains-copines ?

Quelle chance ! C’est le moment de voir avec votre enfant comment créer une garde-robe minimaliste ! 🙂

vetements de marque dans une garde-robe minimaliste
Un peu de marques – photo Francesco Paggiaro

Ce sera le moment de lui faire réaliser le nombre de tee-shirt dont il a vraiment besoin par semaine.

Ce qui vous permet d’acheter des marques, mais moins que s’il n’y avait pas eu cette mise au point. Et de lui montrer ce que correspond le prix du produit, par rapport à un nombre de bonbons, ou à ce qu’il a dans son porte-monnaie (ah oui, ça équivaut à 200 bonbons ?)

C’est aussi l’occasion de lui faire comprendre que les marques, ce n’est pas forcément le monde pailleté ou le style beau-gosse-maquillé -et-retouché de la publicité. Qu’il y a un revers, et que ce revers, c’est peut-être un enfant du même âge qui a cousu le vêtement.

Le marché de la deuxième main est aussi là ! Vous pourriez en trouver en parfait état, cela devrait fonctionner. Il y a tant de vêtements sur le marché de l’occasion, que des produits correspondant à leurs attentes sont forcément disponibles.

C’est aussi l’occasion de revoir la liste des cadeaux (coucou papy mamie !).

Vous vous posez des questions ? C’est par ici !

J’aimerais vous aider davantage.

C’est pour cela que je vous invite à poser toutes les questions que vous vous posez, en commentaire de cet article.

graine germée dans une ampoule, faire germer une idée.
Faire pousser une graine dans l’ampoule de la bonne idée – photo Bruno Scramgnon

Que ce soit sur la démarche minimaliste, sur le recyclage d’un vêtement ou d’un type de tissu en particulier, sur une technique de couture.

Si vous ne souhaitez pas que votre question figure directement ci-dessous, je vous invite à m’écrire dans la page de contact que vous trouvez ici !

Je me ferai un plaisir de créer une page de questions fréquentes. D’ailleurs, c’est aussi le moment de me dire si une page dédiée pour les termes de couture plus techniques vous aiderait. Je pensais aussi à une page de traduction anglais-français, car je vois qu’il y a de plus en plus d’interrogations sur le sens des termes utilisés.

J’en ai d’ailleurs fait l’expérience, grâce à un cadeau qu’on m’a offert : un ensemble de pieds de biche… dont les noms sont tous en anglais (et la traduction plus qu’approximative).

Vous pourrez également voir les réponses à vos questions dans une prochaine vidéo.

Alors n’hésitez pas, j’ai hâte de vous lire !

Image mise en avant : freestocks

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 0
  • 1
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 0
  •  
  • 1
  • 0
  •  

5 réponses sur “Première vidéo ! Défi garde-robe minimaliste + la parole est à vous”

  1. J’aime beaucoup ton nouveau défi ! J’ai justement vu pas mal de réalisations avec des chutes c’est un truc qui m’intéresse trop ! J’ai hâte de voir tes créations 😀

  2. Hello Coralie,
    J’ai vu ta première vidéo et je trouve ça génial que tu ai osé de franchir le pas! Et ton challenge est vraiment impressionnant ! Je suis sûre que cela aidera tes enfants à posséder ce la juste quantité et la bonne qualité. Tu leur permet aussi par cette démarche d’être autre chose que des consommateurs. Vraiment bravo !
    Si cela peut t’aider, tu peux regarder mon article “Ce que j’aurais aimé savoir avant de désencombrer ma garde-robe”. J’y parle du nombre de vêtements et du nombre de tenues (et aussi d’autres aspect à prendre en compte). Même si c’est pour les adultes je pense que cela peut te donner quelques astuces.
    Au plaisir de découvrir la suite de tes aventures !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *