> Couture de fermeture éclair => cas 2: avec doublure

Comment coudre une fermeture à glissière ? Même avec une doublure à l’intérieur de votre ouvrage, la couture d’un zip est très simple. Je vais vous montrer.

3 types de fermetures Éclair = 3 exercices pratiques.

Le 2e exercice de cette série : comment poser une fermeture éclair sur un ouvrage qui a une doublure.

C’est aussi facile que le coussin zippé.

Je vous donne mon astuce tout de suite : posez les pièces comme vous voulez les voir, lorsque votre ouvrage sera terminé.

trousse avec doublurepour couture fermeture éclair

Je vous avais bien dit que c’était simple. Allez, en route pour le tuto complet.

Matériel pour coudre une fermeture éclair :

  • une fermeture éclair non séparable. Comment les différencier ? Sur la fermeture éclair normale, le curseur, les dents, et le cran d’arrêt, sont du même côté. Sur la fermeture invisible, le curseur est de l’autre côté par rapport aux dents et au cran d’arrêt, et les dents peuvent se déplier.
  • A savoir : la fermeture éclair peut être séparable, comme celle d’un blouson où la glissière de chaque côté s’écartent, ou non séparable, comme celle d’une jupe, où les 2 glissières sont maintenues ensembles avec un morceau de métal : le cran d’arrêt.
  • une aiguille pour machine à coudre, à choisir selon le type de tissu. J’utilise une aiguille universelle, n° 80.
  • du fil (je recommande toujours du polyester, qui s’utilise sur tout type de tissu)
  • un pied de biche spécial fermeture éclair, appelé aussi pied ganseur. Et votre pied de biche normal pour le reste. Vous voyez dans la vidéo, pour coudre doublure et tissu extérieur ensembles, j’ai besoin de mes repères, et de mon pied de biche habituel.
  • un découd-vite, et votre paire de ciseaux de bureau pour découper une fermeture un peu trop grande. Sachez toutefois qu’il vaut mieux que la fermeture fasse 5 cm de trop, que trop juste. Juste au cas où vous vous trompez dans vos calculs, trop long, c’est plus facile à modifier que trop court.
  • des chutes de tissu pour remplacer les crans d’arrêt, au cas où vous avez acheté une fermeture au mètre
fermetures éclair dents métal
Zipper closeup

Les erreurs à éviter :

– prendre n’importe quelle fermeture éclair pour coudre votre ouvrage : toutes ne se valent pas, et c’est tentant, en upcycling, de réutiliser ce qu’on a déjà.

– avec plusieurs pièces de tissu, n’hésitez pas à poser les pièces l’une à côté de l’autre, comme si vous aviez le résultat final devant vous, puis à retourner le tissu endroit contre l’endroit de la fermeture, avant d’épingler.

– pour une fois, on positionne les épingles parallèlement à la glissière, donc sur le chemin de l’aiguille, et tête vers le bas : vous ne pourrez pas bien épingler si elle est perpendiculaire (la glissière vous gênera) et vous serez bloquée avec l’aiguille si la tête est en haut.

Préparation des tissus pour coudre votre trousse

Cette fois, j’ai choisi de vous montrer la couture d’une fermeture éclair avec crans d’arrêt.

Mesure des rectangles de tissu

Ma trousse a une ouverture de 20 cm.

Ajoutez à ça 1 cm de marge de couture de chaque côté.

Donc la longueur de ma trousse est de 22 cm.

Pour la hauteur, j’ai choisi 18 cm.

On récacap ? Pour réaliser la même trousse que moi, vous avez besoin de 4 rectangles de 22 cm x 18 cm , à couper 2 fois dans du tissu pour l’extérieur, et 2 fois dans un tissu pour la doublure.

Astuce : vous voulez une trousse plus longue ? Longueur de la trousse = longueur de la fermeture (entre 2 crans d’arrêts) + 2 cm OU longueur de la fermeture + 4 cm (si fermeture au mètre)

Choix du tissu

J’ai pris comme tissu extérieur du tissu enduit. Alors c’est un peu comme de la nappe, de la toile cirée. Sauf que, vous voyez dans la vidéo, on peut mieux le bouger, il est plus souple, et plus facile à coudre avec un pied de biche normal.

J’ai choisi ce tissu pour faire une trousse qui puisse être facilement nettoyable. Le plus facile est du tissu en coton tissé (comme de la popeline, le tissu des chemises).

Mais tous les tissus peuvent être utilisés. J’ai même réalisé une trousse en protège cahier !

Évitez le jersey du style des T-shirts, la trousse risque de se déformer.

Surfilage des tissus qui composent votre trousse

Bien sûr, comme tout tissu tissé, il s’effiloche. Je vous conseille de les surfiler tout de suite.

Surfiler = faire un point zig zag tout autour du tissu, le point des bords terminant dans le vide, et non sur le tissu. Je vous ai préparé une explication entière sur comment surfiler dans mon tuto sur la jupe à volants.

Couture de fermeture éclair sur la trousse

Je vous l’ai dit en intro.

De même, je vous l’ai aussi inscrit en encadré vert.

Je vous le réécris en gras : posez vos pièces comme vous souhaitez les voir sur votre ouvrage final.

Parce qu’avant de faire le tuto, j’ai regardé des vidéos, j’ai relu mes livres de couture. Poser endroit, envers, re-endroit, pfff. C’est barbant et ça donne mal à la tête.

En effet, pour poser une fermeture à glissière sur une trousse, posez l’endroit du tissu extérieur sur l’endroit de la fermeture à glissière, puis l’endroit de la doublure par-dessus le tout, donc sur l’envers de la fermeture à glissière. Tout en laissant 1 cm de marge de couture autour.

Astuce mémo : le zip doit se trouver en sandwich entre deux couches de tissu, se retrouvant endroit contre endroit.

Je vous fais un dessin ?

comment positionner le tissu de la trousse et de la doublure par rapport à la fermeture éclair

Épinglez, ou posez des pinces si votre tissu conserve les trous (comme pour le simili, le tissu enduit, le cuir…)

Pour coudre la fermeture à glissière, utilisez votre pied de biche ganseur. Il se positionne du côté droit si la glissière est à droite, et à gauche si votre glissière se trouve à gauche.

Position du pied de biche sur la fermeture à glissière

Vous pouvez aussi utiliser votre pied de biche habituel, et, avec la fonction zig zag, ou couture de côté, faites bouger l’aiguille avec la machine pour qu’elle se retrouve au plus près des bords.

Pour passer le curseur de l’autre côté de votre pied de biche : laissez l’aiguille plantée dans le tissu, levez le pied de biche, forcer la levée, et passer le curseur sous le pied.

Quand vous avez cousu un côté, vous pouvez tirer d’un côté la glissère et de l’autre les tissus, puis les repasser /!\ sur le côté envers pour du tissu enduit, ou sur un morceau de tissu pour du tissu plastifié (toile cirée, simili) . Et surpiquez :

surpiquer la couture de la fermeture à glissière sur la trousse

Après avoir cousu les 2 côtés de la fermeture à glissière, épinglez endroit contre endroit, les deux morceaux de tissu extérieur, et les deux morceaux de doublure, en laissant 10 cm non cousu. Cousez à 1 cm du bord, au point droit, longueur de point 3.

Coupez les angles en laissant 2 mm de tissu par rapport à votre couture.

C’est bientôt fini :

  • Faites ressortir l’ouvrage par l’ouverture de la fermeture Éclair,
  • pousser les angles avec une paire de ciseaux fermée,
  • replier le tissu sur 1 cm, vers l’ouverture, épingler
  • repasser
  • et coudre le plus proche du bord.

Faire une trousse qui tient toute seule debout :

Sur l’envers, positionnez le coin que forment les tissus extérieurs, à l’intérieur du coin que forme la doublure, épinglez. Cousez à 2 cm du bord : vous cousez en laissant la pointe glisser contre le repère 2 cm de votre machine à coudre.

modification de la trousse pour qu'elle tienne toute seule debout

Retourner votre trousse.

Vous y êtes arrivé ! Alors, c’était un jeu d’enfant, pas vrai ?

J’aimerai savoir : dites-moi en commentaire ce qui vous fait le plus peur en couture. Je peux sans doute vous aider à passer le cap 🙂

Crédit photo : Metal photo created by rawpixel.com

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
    1
    Partage
  •  
  • 1

11 réponses sur “> Couture de fermeture éclair => cas 2: avec doublure”

  1. Merci pour ton article ! C’est vrai que coudre une fermeture éclair n’est pas une mince affaire ! Je l’ai fait une fois et je m’en souviens encore 🙂 Grâce à tes explications, je vais retenter!

  2. Merci Coralie pour toutes ces astuces ! Je m’arrache toujours les cheveux avec les fermetures éclair et parfois même il y a des projets dans lesquels je ne me lance pas, pas peur de celles-ci ! Je vais appliquer tes conseils, et il n’y a pas de raison que je ne réussisse pas !

  3. En tant que papa, je fais de temps en temps de la couture pour réparer quelques petits défauts dans les vêtements de mes enfants et les miens bien-sûr.

    Le niveau fermeture éclair est encore trop haut pour mes gros doigts, mais j’ai appris plein de technique intéressante .

    Merci

  4. Merci pour tous ces conseils !
    Je prends notamment le fait de commencer à positionner à l endroit avant de retourner. Parce que c est beau que quand on ne coud pas tous les jours, c est pas facile de bien visualiser à l envers

    1. Je couds surtout le soir, et ce n’est pas facile non plus de tout assembler correctement. C’est pour ça que je pose mes pièces comme elles devraient être, une fois l’ouvrage fini.

  5. A chaque fois que je viens sur ton blog, je suis bluffée par ta pédagogie. Tout est très bien expliqué, et toujours judicieusement illustré. bravo et merci pour tes articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *