Mixte : transformation d’un pull marinière garçon/fille.

Question qui vaut son pesant d’or : une couleur a-t’elle un genre, ou est-elle mixte ? J’aimerai tellement répondre mixte !

Pour la petite histoire :

ce matin, ma fille portait un gilet bleu et un pantalon marron, d’anciens vêtements de son frère, mais avec des chaussures roses. Une dame a dit à sa fille : « fais attention au petit garçon ! – la fillette : « mais c’est une fille maman ! ».

Les vêtements de mon grand garçon ? Ma fille peut très bien le porter ! Enfin… pas n’importe lesquels. Certains se portent plus facilement à la mixité que d’autres :

  • évitez les vêtements avec boutonnière : la manière de coudre la patte de boutonnage est inversée selon que le vêtement est destiné à un garçon ou à une fille. Quand on porte le vêtement, pour les filles, les boutons sont à gauche. Pour les garçons, les boutons sont à droite.
  • pareil pour la braguette : porté, l’ouverture est à droite pour les garçons et à gauche pour les filles.
  • les couleurs : bleu pour les garçons, rose pour les filles ? C’est toujours le cas, hélas !Bon, on ne changera pas les clichés, mais il est plus aisé d’utiliser le blanc, le beige, le jaune, le vert – et quand même le bleu, grâce à une reine glacée qui fait l’unanimité ! Le marine, le rayé – la marinière – les imprimés animaux (halte aux licornes ! ).

J’aime l’idée que l’on puisse utiliser les vêtements jusqu’au bout, tant que c’est possible. Il y a tellement de moyens de customiser qu’il serait dommage de s’en passer !

Aujourd’hui, un petit article sur les détails qui différencient la vision que l’on a de ce pull marinière de bébé !

Nouveau pull devant

Pull d’origine :

Pull version garçonComme vous pouvez le constater, je suis partie d’un pull que j’avais acheté pour mon fils. Un pull marinière peut être classé comme un vêtement mixte : garçons et filles peuvent le porter sans problème ! D’autant plus qu’il que les fermetures sont symétriques de chaque côté.

A l’origine, le vêtement pour mon garçon était customisé avec un écusson, qui fait penser à la marine, bleu marine et doré. Ouste l’écusson !

Ecusson enlevé

Puis, j’ai enlevé les bouloches. Avec une paire de ciseaux.

Bouloches enlevées

Je vous déconseille d’enlever les bouloches en tirant dessus. Pour la simple raison qu’en l’arrachant, il restera un peu de fil sorti du pull. Qui formera une nouvelle bouloche !

Choix de la customisation

Maintenant, le choix difficile du ruban… Finalement, j’ai choisi d’y ajouter des paillettes blanches, qui rappellent les rayures de la marinière, avec des reflets roses. J’ai utilisé un fil avec des paillettes déjà cousues dessus, pensant que je gagerai du temps.

Il faut couper le fil à paillettes un centimètre de plus que le bord du tissus, sinon, les paillettes se détachent du fil et tombent !

Plier la bande

Puis, vous rabattez le centimètre supplémentaire sous les autres paillettes du col, et ensuite les fixer.

Coller la bande à sequins

J’ai d’abord cousu le fil tenant les paillettes le long du col, toutes les 2-3 paillettes, mais il s’est avéré qu’elles bougeaient, et le rendu donnaient une suite incongrue. J’ai ajouté de la colle pour tissu.

Attention, pour faire adhérer la colle, il faut repasser sur un tissu que vous mettez entre le fer et les paillettes, et ne pas laisser le fer trop longtemps, sous peine de voir les paillettes déformées !

Au final, ça ne me satisfait pas vraiment, car la colle n’est pas très naturelle, et elle est vendue dans un emballage plastique, sous blister plastique.

J’aurai dû les broder une à une, avec un point arrière. Avec toutes les étapes de collage, séchage, repassage, tenter de bien aligner le rabat avec les paillettes du dessus, coudre quand même le fil de paillettes pour être sûre que ça résistera dans le temps… Cette customisation aura été bien chronophage !

Enfin, j’ai choisi des petits boutons papillon, comme une nuée de papillons prenant leur envol. Je les ai choisis rose, pour rappeler les paillettes du col.

Choix des boutons

Alors, vêtement de garçon en vêtement de fille, conquis ?

Nouveau pull devant

Nouveau pull derrière

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 0
  • 0
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *