# 2 # Défi couture : que faire avec une robe-body de bébé ?

Cette jupe est un cadeau de la tata de ma fille, pour ses 9 mois.

Elle est rayée doré, ma chouquette est super jolie dedans ! Elle l’aime tellement que je lui ai mise jusqu’à ce que les bras ne passent plus ! Pas de problème, je vais agrandir le col, et y ajouter des manches, pour qu’elle puisse l’utiliser comme tee-shirt à longue manche, taille 18 mois !

Cette robe est ouverte à l’arrière, et un body est cousu dessus. C’est très pratique pour enfiler tout en un, sur un bébé qui ne pense qu’à partir à la découverte du monde !

Sauf qu’elle a aussi subi la diversification alimentaire ! Alors on oublie le col de la robe et du body !

Savez-vous que j’ai failli jeter l’éponge ?

Les mésaventures d’une couturière !

L’histoire de la transformation de ce vêtement est palpitante ! Je ne pensais pas que ça me donnerait autant de fil à retordre !

D’abord, j’ai pris les mesures de ma fille : le cou, la poitrine, de ventre… jusqu’au poignet. Puis, lorsque j’ai réalisé les manches, je n’ai pris en référence que le tour du poignet… sauf que je n’avais pas prévu que le tour de la main était plus grande !! Allez, recommence ton patron !

Je m’étais dit aussi que le body du dessous ferait d’excellentes manches… c’était sans compté que le body est beaucoup plus étroit que la robe! Sauf que ça ne se voit pas, sous la robe… Qui plus est, j’avais beaucoup perdu de tissus en enlevant ce qui n’était pas taché. Et l’ouverture derrière donnait un trou trop grand, je ne pouvais pas utiliser le tissus entre l’ouverture et les manches, trop étroit !

Ah oui, et, au départ, je voulais que les pressions se retrouvent devant, comme un polo… j’ai juste oublié ce détail en chemin !

Très bien, la prochaine fois, je serai encore plus organisée !

Matériel

  • une robe avec body intégré, ou une robe et un body !
  • une manche de tee-shirt d’adulte (dont la couleur suit avec le body)
  • le matériel habituel de couture : fil, aiguille de machine à coudre (jersey, 80), épingles, feutres frixion
  • le matériel pour tracer un patron : crayons papier, papier à patron, équerre, règle, perroquet (pas l’animal ! )

Prise de mesure

Les mesures qui m’ont servi ici :

  • Tour de cou : pour prévoir la taille du col.
  • Tour de poitrine : passer le mètre-ruban sous les bras, autour du corps.
  • Mesure entre l’épaule et l’aisselle : c’est une partie de la hauteur de la manche.
  • Longueur entre la base du cou et l’épaule, l’épaule et le coude, le coude et le poignet.
  • Tour du bras : au niveau du biceps.
  • Tour de la main, pour que la manche passe bien !
  • Sur le corps : la hauteur entre l’épaule et les hanches. Mesurer le tour au niveau de la partie la plus large du ventre, attendez que votre chou ait bien fini tout son repas !

Et ajoutez-y 1 à 2 cm pour l’aisance.

Préparation du vêtement à transformer

Premièrement, j’ai séparé la robe du body, en faisant bien attention à ne couper que les coutures. Comme le tissus est en jersey, j’ai coupé tout ce qui a été cousu et surfilé à la surjeteuse.

J’en profite pour tracer un patron des manches, il pourrait bien servir pour un projet de robe, l’année prochaine !

Comme vous le voyez, je ne trace que le devant et l’arrière de la jupe, avec l’emmanchure, d’un seul trait, en pliant la robe au milieu devant et au milieu dos. Le côté droit et gauche étant symétrique, pas la peine de tracer le devant puis l’arrière, autant tout tracer en même temps !

Tracé du patron

Comme je vous l’ai déjà raconté, j’ai modifié la forme de la manche, car j’avais pris en premier la mesure du tour du poignet au lieu de la main. Je me suis retrouvée avec une manche de 10 cm de contour, soit 4 cm de diamètre (c’est un jeune enfant, mais quand même) !

Donc vous aurez des photos avec une manche terminant en cône, et d’autres droites. Soit on réussit, soit on apprend ( ou soit on recommence !)

Pour tracer le patron du devant et de l’arrière :

Pour le col, je me suis basée sur un pull qui allait à ma fille. J’ai conservé les mesures, comme si j’allais coudre le devant et l’arrière ensemble. Sans tenir compte du fait que la manche raglan allait prendre de la place entre l’avant et l’arrière. Ça laisse une large bande de tissus pour le col. Parfait pour des fronces.

Donc faites attention : la mesure de la largeur en haut de la manche (là où ça fait un C – voir les photos plus bas) compte pour préparer le patron du col, sinon vous aurez un pull qui va bailler !

Comment faire pour tracer le modèle du col devant et derrière, sans avoir à tracer de multiples traits, ni à dessiner un patron exprès ? J’ai tout simplement placé des épingles tout autour du col, là où je souhaitais couper. C’est comme un brouillon !

J’en ai profité pour faire une pince sur les côtés, et préparé une diagonale qui servira d’emmanchure.

Dans le cas où vous conservez une ouverture avec pressions, vérifiez bien de garder 1 cm au dessus d’une pression. Ça vous servira pour les finitions du col !

Pour tracer la manche raglan :

C’est un peu plus compliqué, mais rien d’insurmontable, je vous rassure ! Puisque j’y suis arrivée !

Je vous précise que je prends comme modèle la forme d’une manche raglan que l’on peut trouver dans les tricots. Parce que le jersey est extensible, et fait avec des mailles.  Ce type de manche est plus facile que celle pour du tissus tissé.

Allez, je vous prends par la main :

  • Tracez une ligne correspondant à la mesure du tour de bras. Marquez le milieu de cette ligne. Ajoutez un trait de 2 cm de chaque côté (bleu).
  • Placez le bord de votre équerre sur la ligne, et l’angle droit sur le milieu. Tracez le trait perpendiculaire (oui, on appelle ça une médiane. Merci, j’avais oublié mes cours de collège, hihi ! )
  • Au dessus de la ligne de tour de bras, le trait doit mesurer la longueur entre le cou et l’épaule. En dessous de la ligne de tour de bras, le trait doit mesurer la longueur du bras. Marquez l’emplacement du coude.
  • Vous pouvez tracer un trait (vert) entre le trait bleu (tour du bras) et le bas. Comme je m’y suis reprise à plusieurs fois, au niveau du coude, j’ai tracé un trait de la longueur du tour de la main : ce sera la largeur de votre manche, du coude jusqu’au poignet. Conservez cette largeur de manche jusqu’au bout ! Au moins, si la manche est trop tâchée par l’usage de bébé, je pourrai toujours découdre le carré pour la remplacer ! Upcycling en force !

Vous devriez avoir ceci :

Pour le haut de la manche :

Vous copiez l’angle que fait l’emmanchure dos pour un côté, et l’angle que fait l’emmanchure devant pour l’autre côté.

La forme en C sera de la largeur de l’épaule, et tracée avec un perroquet (règle tout en courbures). Vous n’en avez pas ? Pour vous dépanner, vous pouvez imprimer un perroquet sur ce site.

Voilà ce que ça donne :

Donc, si vous avez pris, comme référence, l’emmanchure du dos, à gauche (comme sur la photo) c’est que votre manche ira sur le côté gauche de votre nouvel habit.

Pour la manche droite ? Retournez votre patron !

Et n’oubliez pas de tracer les marges de coutre tout autour (trait jaune) !

Une petite vérif’ s’impose avant de couper :

Ouf, c’est bon, on peut couper. Une grande inspiration…. on peut vraiment couper ?

Découpe du vêtement

Pour le col, devant et derrière, il faut suivre les épingles.

C’est à ce moment-là que je me rends compte qu’il n’y a pas assez de tissus sur le body, pour couper la manche.

Donc, j’ai coupé le patron de la manche au niveau du coude.

Et n’oublions pas d’ajouter une marge de couture de chaque côté de cette découpe !

Voici les étapes sur le body :

Voilà pour le haut. Oui, vous pouvez tourner le patron, tant que vous conservez le droit fil !

J’ai profité de la base de la manche du tee-shirt, pour faire le bas de la manche du nouveau vêtement.

Cousez votre nouveau vêtement !

Les manches

Maintenant, vous avez vos quatre morceaux. Assemblez le haut et le bas de chaque manche, endroit contre endroit.

Puis, épinglez et cousez les bras de chaque manche. Et nouvelle étape repassage pour bien aplatir les coutures.

Retournez la robe, et passez les manches, à l’endroit, dans la robe. Epinglez. Vous obtenez une sorte de U. Cousez en commençant par le côté droit du U.

Et là, j’étais à bout. Ouf, bientôt fini !

Les finitions sur le col

Vraiment, j’étais tentée d’acheter du biais en jersey et de le coudre tout le long du col.

Mais voilà, en créant ce blog, je vous ai promis d’utiliser le plus possible du vêtement.

Rahhh, culpabilité, quand tu nous tiens !

C’est donc parée de tout mon courage, que j’ai :

  • décousu le biais qui se trouve en bas du body
  • coupé de part et d’autre des boutons pression
  • recousu les morceaux
  • repassé les coutures
  • froncé l’avant et l’arrière, bien trop grands. Sans toucher les épaules, qui sont à la bonne largeur.

Attention, le biais était prévu pour être surfilé à la surjeteuse. Il n’est donc plié que sur le devant du body. Donc, pour le poser, il faut :

  • prendre l’ouvrage, endroit devant vous et ouvrir les boutons de l’ouvrage derrière
  • épingler le côté plié du biais, endroit du biais contre endroit du vêtement, en commençant par une extrémité.
  • enlever le bras amovible de la machine (c’est plus facile de coudre de petits ouvrages de la sorte) et cousez le biais, attention à ne pas coudre sur la pression déjà existante ! Pour ça, faites avancer l’aiguille en tournant la manivelle à la main.
  • rabattez le biais, pour qu’il arrive un peu en dessous de la précédente couture. Cousez sur l’endroit, pour voir ce que vous faites. Ce sera plus joli. Au niveau des boutons pressions, cousez avec un point droit, puis, dès que la zone”dangereuse” est passée, cousez avec un point zig zag ou fantaisie qui va coudre le bord du biais avec le tissus de la robe.

Voilà, félicitations ! Vous avez un tee-shirt avec manches longues ! Ça en valait la peine, n’est-ce pas ? Qu’en dites-vous ? Laissez-moi vos questions en commentaire, je vous répondrai avec  joie !

Bonne cousette !

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 0
  • 1
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 0
  •  
  • 1
  • 0
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *