> Sashiko : une technique ancienne pour cacher avec allure

sashiko points droits sur tissu clair

Le sashiko est une technique de broderie japonaise.

Elle date du 1e siècle, et pourtant, elle est tellement contemporaine, avec ses points géométriques et son style minimaliste.

Autrefois, elle servait à renforcer les tissus usés. C’est exactement ce dont nous avons besoin pour nos vêtements actuels.

Glissez-vous dans la peau d’un artiste avec seulement… des points droits ! Regardez ça.

La technique sashiko s’est développée, lisez bien ça : au Japon, vers 1600, lors de la période Edo (voilà, maintenant vous pouvez le recaser dans un dîner et briller en société 😄).

Nan, ce qui est important à comprendre, c’est qu’à cette époque, les travailleurs n’avaient pas de droit de porter d’autres kimono que celles colorées en indigo, noir et gris. C’est pour ça que vous verrez souvent des broderies sashiko avec du fil clair, sur du tissu foncé.

Vous ne trouvez pas que ça tombe bien, on a des jeans indigo à réparer !

En bref, les motifs se distinguent selon que les lignes sont droites ou courbes.

Le matériel pour la broderie sashiko

  • Votre jean à raccommoder
  • Du fil de broderie à la couleur contrastée par rapport au tissu. Traditionnellement, c’est du fil clair, plutôt blanc ou beige. Il existe même des broderies de plusieurs couleurs.
  • Une aiguille plutôt longue, avec un chas plutôt large pour passer le fil
  • 2 craies de couleurs différentes

Vous pouvez trouver, dans le commerce, toute une série de fils et d’aiguilles spéciales.

Chez moi, une aiguille à repriser, comme celle-ci :

Cliquez sur le bouton pour charger le contenu de ws-eu.amazon-adsystem.com.

Charger le contenu

Du fil à broder, tout simple : pas de fil perlé. Plutôt de ce style :

Cliquez sur le bouton pour charger le contenu de ws-eu.amazon-adsystem.com.

Charger le contenu

La broderie sashiko peut aussi s’effectuer à la machine à coudre. Dans ce cas, utilisez un fil à broder pour machine à coudre, ou du fil pour quilt.

Si votre jean est un tissu moyen (genre jean d’été), c’est mieux : la couture à la main en est facilitée.

Technique de broderie Sashiko :

Les formes :

Globalement, vous pouvez distinguer les points droits formant une ligne droite, des motifs géométriques, ou des lignes courbes, des dessins, des végétaux – censés être porte-bonheur.

Le point :

Vous allez coudre au point droit, mais avec une nomenclature particulière :

  • taille d’un “grain de riz”, c’est à dire entre 2,5 et 5 mm.
  • points uniformes sur l’ouvrage.
  • les zones de croisement sont laissés vides : il n’y a pas de fil sur le milieu du croisement.

On ne cherche pas à être parfait, juste à être régulier, trouver un équilibre, et montrer de l’esthétisme.

Voici un exemple des erreurs les plus fréquentes. Vous découvrirez sur cette page de blog, plein de réalisation.

image erreurs de broderie en sashiko
Image du blog sewcolorful.wordpress.com

Mode d’emploi de la broderie sashiko – motif géométrique :

1 – Dessinez les lignes sur lesquels vous allez broder. D’abord, dessinez un quadrillage d’une couleur.

dessiner un quadrillage pour votre motif sashiko

Puis, repassez les lignes à broder avec une autre couleur, puis effacez à l’aide d’une éponge mouillée, les carrés que vous ne broderez pas.

repassez votre motif sashiko dans une autre couleur

2 – Coupez une longueur de fil d’1 à 2 m. Pas de nœud sur le fil. Commencez par piquer votre aiguille à une extrémité.

3 – Piquez l’aiguille de l’envers du vêtement, vers l’endroit. Tirez le fil en laissant 10 cm de fil sur l’envers, puis piquez vers l’avant, au point droit, régulier. Parfois, il est indiqué de commencer au point arrière : vous piquez de l’envers vers l’endroit, puis piquez à droite, pour recommencer à gauche.

définissez où piquer pour commencer votre sashiko

4 – Comme un dauphin dans l’eau, piquez votre aiguille régulièrement dans le tissu.

Astuce pour éviter que le tissu gondole : lorsque vous avez piqué le plus loin possible avec votre aiguille, tirez le fil, en plaçant l’aiguille dans la 1e boucle (ça évite que le bord soit trop serré) et appuyez sur les points avec un doigt.

brodez la 1e ligne en laissant 10 cm de fil sur l'envers

5 – Occupez-vous de toutes les lignes horizontales, puis de toutes les lignes verticales. Entre 2 lignes, bougez l’aiguille d’un carré maximum. Si la ligne est plus longue, alors ne le brodez pas, vous reviendrez dessus plus tard, exprès.

6 – Pour changer de fil : laissez 10 cm sur l’envers, et recommencez au point 3. Vous pouvez refaire un ou 2 point avant par-dessus les derniers points réalisés.

7 – Quand vous avez terminé, retournez votre vêtement et attaquez-vous aux fils de 10 cm : passez-les dans les boucles que forment l’arrière des points.

broder les lignes horizonales, ui

C’est un peu théorique, comme ça, je vous prépare une vidéo pour y voir plus clair.

À suivre dans les prochains articles 😍.

Alors, ça vous donne envie de vous y mettre ? Utilisez-vous la broderie en “cache-misère” sur vos vêtements ?

Photo mise en avant : NaoYuasa

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

4 réponses sur “> Sashiko : une technique ancienne pour cacher avec allure”

  1. J’adoooore le Sashiko. Je pratiquais plutôt sur du linge de maison mais là, tu me donnes envie de me faire un sac cabas en jean !
    Vivement que j’ai de nouveau un “chez moi” et que je retrouve tous mes tissus et mes fils.
    A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *