> Coudre un petit haut facile

C’est l’été. Vous avez envie de choses faciles et rapides à coudre et à porter. Coudre un petit haut facile à réaliser doit être dans votre to do list.

Je vous révèle comment j’ai cousu ce haut, taille 38, avec seulement 40 cm d’une laize de tissu (1,50 m).

Avec ce haut, vous ne passerez pas la moitié de votre temps en finitions.

Pas de technique de dingue avec ce haut. Avec de l’organisation, il est réalisable en une demi-journée.

Astuces, conseils et réalisation, c’est maintenant.

https://youtu.be/X88MymPNicE

Matériel pour coudre un petit haut facile :

– 40 cm d’une laize de tissu (la largeur que vous pouvez acheter en magasin). 40 cm, c’est pile la longueur entre le bas de l’emmanchure, et les hanches.

– matériel pour coudre : mètre, fil, aiguille coton 70 ou 80, épingles, stylo effaçable ou craie.

– boutons de taille identique. Peu importe la couleur des boutons, vous verrez une astuce pour les rendre nickel.

Mode d’emploi pour coudre un petit haut facile :

1 – La prise des mesures

O – Prenez la mesure de votre tour de poitrine, à la largeur la plus grande. Prenez une grande inspiration !

Prenez votre tour de taille, pareil, la mesure la plus grande.

Prenez votre tour de hanchez, la plus grande largeur.

O – Choisissez la mesure la plus grande parmi les trois.

Et ne déprimez pas quand vous la voyez.

Notez-la sur le haut et le bas de la laize.

Ce rectangle aura la largeur de 40 cm, et de votre tour le plus grand.

Ajoutez 2 cm. Coupez le rectangle.

2 – À bâbord, à tribord toutes

O – Si le bord de votre tissu frange, coupez à raz.

O – Puis cousez au point zig zag tout le long du bord de 40 cm.

Point zig zag, largeur 4, longueur 3.

Astuce : dès que j’ai fini un bord, le glisse le second juste après. Quand j’ai fini, je coupe entre les deux. J’ai gagné 20 cm de fil et de canette.

O – Pour les deuz autres bords : pliez sur 1 cm, puis encore sur 1 cm, et cousez à 0,7 cm du bord (largeur de votre pied de biche).

3 – Bonbonnière

J’ai écris bonbonnière ? Mince, c’était boutonnière. Non, ce n’est pas parce que je m’enfile de la réglisse à tout bout de champ.

Astuce : pour reconnaître l’endroit de l’envers, 2 possibilités :

* Soit c’est vraiment visible en posant un côté sur l’autre : le plus clair – voir blanc – c’est l’envers.

* Soit vous voyez des petits trous sur la lisière du tissu : le côté où le tissu “ressort” est l’endroit.

* Soit la trame du tissu est en diagonale : à l’endroit, le sens de la diagonale est du haut gauche au bas droit.

O – Pliez les deux bords sur 1,2 cm, envers contre envers, épinglez et cousez à 1 cm du bord.

O – Positionnez le rectangle de tissu sur vous. Marquez la droite : c’est là que vous ferez les boutonnières.

O – Sur le côté servant aux boutons, posez une épingle à 1,5 cm du bord haut et bas.

Entre les deux épingles, mesurez et divisez par 5 (nombre de boutons –1).

Libre à vous de divisez par un autre nombre, si vous souhaitez plus de boutons.

Après essai plusieurs fois sur moi, je trouve que 6 est un nombre minimal :

– ça ne baille pas dans le dos

– c’est rapide pour s’habiller

– l’écart entre les boutons est harmonieux.

O – Cousez les boutonnières :

– Sur votre machine, si les boutonnières sont manuelles, vous allez d’abord coudre le côté gauche, puis faire 5 points en aller-retour, puis coudre le côté droit, puis 5 autres points en aller-retour.

Si vous avez une machine avec seulement une position pour les boutonnières, vous pouvez voir cette vidéo pour la réalisation : https://www.dailymotion.com/video/x578nxq

– Mesurez le bouton, positionnez les marques du début et de la fin de la boutonnière au milieu du bouton (du bord d’en face)

Astuce : pour voir exactement où commencer et où terminer la boutonnière, prolongez les marques du début et de la fin sur le côté de la boutonnière

marques de la boutonnière à prolonger_coudre un petit haut facile
Marquez le début et la fin de la boutonnière à côté, pour le voir à côté du pied de biche.

C’est parti pour 6 boutonnières. Point zig zag, un cran après le 0, largeur 3.

– Prenez votre découd-vite.

Entrez la pointe dans un bord intérieur de la boutonnière SANS couper de fil.

Faites-le ressortir de l’autre côté de l’intérieur de la boutonnière TOUJOURS SANS coupe les fils du milieu.

Tirez. Vous avez dû faire une entaille parfaite pour votre bouton.

Essayez !

4 – Place aux boutons

Alors, quand on se lance dans la récup’ de fringues, les boutons qu’on récupèrent sont comme des cailloux.

Il n’y en a pas deux pareil.

Alors en trouver 6 !? C’est à vous de jouer.

Je vous donne mon astuce pour personnaliser les boutons.

O – Dans votre plus belle collection, choisissez 6 boutons de taille identiques (à 1 mm près).

O – Coupez du tissu de la taille de 2 fois le bouton, en longueur et en largeur.

O – Tout autour du carré de tissu, passez un fil en point de bâti

O – Puis, vous prenez votre bouton et le posez dans ce mini-baluchon, tirez, passez le fil à raz du bouton pour l’enfermer. Coupez un peu de tissu qui dépasse.

O – Cherchez les trous du bouton avec une grosse aiguille (un cure-dent fait l’affaire), et, dès que vous l’avez trouvé, trouez le tissu.

Comment coudre un bouton ?

Quand vous recousez un bouton, êtes-vous un adepte du je-passe-le-fil-tellement-beaucoup-dans-les-trous-du-bouton-qu’il-ne-partira-plus-jamais-jamais ?

Si oui, je parie que le bouton saute de sa boutonnière.

Pourquoi ?

Parce que le tissu ne peut pas se coincer sous le bouton.

Donc l’astuce de dingue pour coudre un bouton est (roulement de tambour) : le cure-dent.

O – Positionnez votre bouton. Prenez 1 m de fil : tirez le fil avec une main, et déroulez la bobine jusqu’à l’épaule opposée.

Enfilez l’aiguille et nouez les deux bouts de fil ensemble.

O – Piquez sur l’envers, enfilez le bouton, passez le fil dans l’autre trou, piquez votre tissu, glissez un cure dent entre le bouton et le tissu, et serrez.

O – Passez le fil encore 2 fois, faites un nœud sur l’envers, passez l’aiguille entre les deux pans de tissu et coupez au raz du bord du tissu.

Ça laissera de la marge si votre nœud se desserre un peu. Regardez-ça :

comment coudre un bouton avec un cure dent _ coudre un petit haut facile
Un bouton et un cure-dent, c’est la recette du bonheur.

5 – Les bretelles

O – Prenez le rectangle restant.

Le côté le plus étroit, pliez-le en 2 : un côté sera coupé en 2 pour le froufrou devant, l’autre sera coupé en 4 pour faire les bretelles.

O – Épinglez le côté le plus long des bandes de froufrou, sur 0,5 cm deux fois, et cousez proche du bord (marque 1/8 sur le protège canette).

Épinglez les bandes de bretelle, 2 à 2, endroit contre endroit, marquez un bord à 15 cm de l’extrémité.

O – Cousez le tour des bretelles, à 0,7 cm du bord, sauf une extrémité et les 15 cm que vous venez de mesurer. Puis retournez-les.

Astuce : avec une paille en métal, enfilez le tube dessus, placez votre doigt ou un stylo à l’extrémité, retournez le tube dessus, poussez l’intérieur du tube avec la paille.

À ce stade, vous êtes obligé de repasser le tube sur l’endroit, tout en pliant les 15 cm non cousu, vers l’intérieur.

O – Cousez sur l’endroit les 15 cm restants. Zig zaguez les extrémités.

O – Enfilez le haut et positionnez les extrémités des bretelles : une épingle sur le dos, proche des bords du vêtement. Les bretelles ne tomberont plus.

Et sur le devant (un peu au hasard, il faut le dire) au dessus de votre poitrine. Mesurez l’écart entre les 2 bretelles.

Prenez une bonne inspiration, pincez et épinglez le vêtement sous les aisselles, en laissant un doigt entre le vêtement et votre peau (plus si vous souhaitez de l’aisance).

O – Bien à plat, marquez le milieu du vêtement, et les quarts (= les milieux entre le milieu et le bord boutonné.

Positionnez les bretelles à égale distance du milieu devant.

Positionnez les pinces des aisselles à équidistance du “quart” du vêtement.

Déboutonnez et pliez le vêtement au niveau de la pince, pour y glisser les bandes de froufrou, épinglez tout le long et tracez un trait entre le haut de la pince et le bas de la dernière bande, “en mourant”.

pince cousue en mourant - coudre un petit haut facile
Coudre une pince “en mourant”, c’est-à-dire en dessinant une ligne qui arrive tout doucement sur le bord.

ATTENTION : pour l’autre côté, pensez à twister les bandes. Celles du haut prend la place de celle du bas, 2 fois.

Cousez le tout à la machine.

Résultat des courses : une pince qui ne se voit presque pas sur l’endroit. Qui ne fait pas de bec disgracieux.

6 – Dernière ligne droite : les froufrous

O – Positionnez les froufrous comme vous ils vous semblent correctes. Un peu au dessus de la couture des bretelles pour la cacher.

O – Cousez au niveau des épingles avec un petit point : 2 aller-retour avec un fil double (comme les boutons, sans mettre le cure-dent).

Félicitations ! Vous avez cousu votre – peut-être premier – petit haut pour l’été.

Sentez comme il vous va bien, à vos mesures.

Ressentez la fierté en le portant.

Quel vêtement avez-vous cousu en premier pour vous ? C’est difficile de coudre pour soi, n’est-ce pas ?

Je ne parle pas des masques, qui sont obligatoires, mais d’un petit quelque chose qui vous fait plaisir.

Je dois bien avouer que, à part un kimono, c’est le premier haut que j’ai réalisé pour moi !

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 0
  • 0
  •  
  •  

Une réponse sur “> Coudre un petit haut facile”

  1. Coucou ! Carrément bien ton haut ! Et je confirme, on est trop fière quand on se coud son premier vêtement ! Pour ma part, mon premier truc cousu pour moi est un débardeur à basque que j’adore … et c’est sans compter les coutures récup dont un pull transformé en gilet qui ne m’a pas quittée de l’hiver! Qu’on est bien en Soi 😁 merci pour le tuto et belle journée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *